RDD

Résidus domestiques dangereux

TIC

Appareils des technologies de l’information et des communications

Les résidus domestiques dangereux (RDD) désignent les résidus de nombreux produits dangereux qui sont d’usage courant à la maison. Il peut s’agir d’huiles usagées, de peintures, de solvants, de pesticides, de piles, de batteries d’automobiles, d’ampoules fluocompactes, de médicaments, etc.

 

Ces produits sont tous susceptibles de causer des dommages à la santé ou à l’environnement, lors de leur utilisation, leur entreposage ou d’une élimination inadéquate.

 

Les ordinateurs, portables, écrans, imprimantes, cellulaires et autres technologies de l’information et des communications se retrouvent dans tous les milieux et font maintenant partie de notre mode de vie. En gestion des matières résiduelles, ces appareils et leurs composantes sont regroupés sous l’appellation de TIC.

 

Plusieurs substances toxiques, comme le plomb et le mercure, entrent dans la composition des produits électroniques. Ils présentent donc des risques pour la santé et l’environnement s’ils ne sont pas gérés convenablement. Il est donc important de ne pas mettre aux déchets les TIC, mais bien de les récupérer dans un point de dépôt.

Les RDD et les TIC ne vont pas dans les déchets

Chacun d’entre nous peut contribuer grandement à protéger l’environnement et la santé publique en déposant ses RDD et TIC dans les endroits appropriés. Dans la MRC, plusieurs municipalités ont ainsi mis sur pied des journées de collectes de RDD ou des points de dépôts afin de détourner les RDD et les TIC de l’enfouissement et d’en assurer une disposition sécuritaire pour l’environnement et la santé. Différents commerces et entreprises peuvent également recueillir les RDD et les TIC.

 

Pour connaître les services qui vous sont offerts, consultez le Guide de gestion des matières résiduelles.

Responsabilité élargie des producteurs

Le gouvernement a mis en place la Responsabilité élargie des producteurs (REP). Cette approche transfère la responsabilité de la gestion des matières résiduelles engendrées par la consommation de divers produits aux entreprises qui sont à l’origine de leur mise en marché. Ces entreprises doivent donc mettre en œuvre des programmes de récupération et de valorisation pour les produits visés. Ils se divisent en cinq grandes catégories :

  • les produits électroniques
  • les piles et les batteries
  • les lampes au mercure
  • les peintures et leurs contenants
  • les huiles, les liquides de refroidissement, les antigels, leurs filtres, leurs contenants et d’autres produits assimilables.

Comment reconnaître les RDD

Selon Santé Canada, les produits sont considérés dangereux lorsqu’ils présentent une des caractéristiques suivantes : toxique, inflammable, corrosif ou explosif. Chacune de ces caractéristiques est associée à un symbole.

Explosif

EXPLOSIF

Ce contenant peut exploser s’il est chauffé ou percé. Des éclats de métal ou de plastique peuvent causer des blessures graves, en particulier aux yeux.

Corrosif

CORROSIF

Ce produit brûle la peau ou les yeux dès qu’il entre en contact avec ceux-ci. S’il est ingéré, il brûle la gorge et l’estomac.

Inflammable

INFLAMMABLE

Ce produit, ou ses vapeurs, peuvent facilement s’enflammer à proximité de sources de chaleur, de flammes ou d’étincelles.

Toxique

TOXIQUE

Ce produit peut causer une maladie ou la mort s’il est léché, ingéré ou bu et, parfois, s’il est simplement inhalé.

Source : Santé Canada.

Il arrive que le symbole soit accompagné d’un mot indicateur fournissant davantage d’information sur les risques possibles. Voici leur signification :

Attention

ATTENTION

Peut causer des blessures temporaires. Un décès peut survenir en cas d’exposition extrême.

Danger

DANGER

Peut causer des blessures temporaires ou permanentes ou un décès.

 

DANGER EXTRÊME

L’exposition à une très petite quantité peut causer un décès ou des blessures temporaires ou permanentes.

Source : Santé Canada.

Ce que vous pouvez faire pour réduire les risques reliés au RDD

  • Lire les étiquettes attentivement avant d’acheter un produit et essayer de choisir un produit qui n’est pas dangereux.
  • Privilégier des solutions de rechange, comme les recettes maison afin de réduire la quantité de RDD consommés.
  • N’acheter que la quantité nécessaire, ce qui évitera que vous ayez à vous départir des quantités restantes.
  • Conserver les produits dans leur contenant d’origine. Ne transférez pas leur contenu dans des contenants non identifiés et ne les mélangez pas avec d’autres produits.
  • N’enlevez pas ou ne cachez pas les étiquettes.
  • Utiliser les services offerts pour vous départir adéquatement de vos RDD. Ne pas mettre les RDD dans la poubelle.
  • Prendre l’habitude de retourner les piles, les peintures, les huiles usagées, les filtres à l’huile et les médicaments aux commerçants qui les reprennent.