Industries, commerces et institutions

Comment sont gérés les déchets que notre organisation produit? Où vont mes matières résiduelles? Combien en coûte-t-il à mon entreprise et puis-je réduire mes coûts? La gestion des matières résiduelles… voilà un sujet dont on ne discute pas très souvent autour d’une table de réunion!

 

Mettre en place des mécanismes de gestion des matières résiduelles basés sur le principe des 3RV peut engendrer des bénéfices tangibles, tant au niveau économique qu’aux niveaux environnemental et social.

3RVE

Des gains économiques

  • Réalisation d’économies sur l’achat de fournitures et de différents articles.
  • Augmentation des quantités récupérées et obtention de revenus générés par la vente des matières résiduelles, grâce à un meilleur tri à la source.
  • Diminution des coûts liés au transport et à l’élimination des matières résiduelles.

 

Des gains environnementaux

  • Préservation des ressources naturelles.
  • Réalisation d’économies d’énergie.
  • Réduction des nuisances environnementales causées par l’élimination des matières résiduelles.
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

Des gains sociaux

  • Mobilisation de la direction, des cadres et des employés autour d’une action environnementale.
  • Continuité dans les services disponibles, autant à la maison qu’au travail, permettant de maintenir l’engagement environnemental des personnes.

 

Cette section regroupe plusieurs outils afin d’aider les industries, les commerces et les institutions à participer aux efforts de valorisation des matières résiduelles.

Outils de gestion

 

Plusieurs entreprises ont déjà implanté des programmes de gestion des matières résiduelles pour, notamment, rentabiliser leurs activités, répondre aux attentes de leurs clients et fournisseurs ou améliorer leur image corporative. De plus, le gouvernement, par la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, établit des objectifs de valorisation auxquels doivent contribuer les industries, les commerces et les institutions. Il est possible d’implanter un système de gestion des matières résiduelles au sein d’une entreprise.

 

Pour y parvenir, il est nécessaire de se poser tout d’abord quelques questions :

  • Quels types de matières sont générées et en quelles quantités?
  • Quels sont les services disponibles à la municipalité?
  • Est-il possible de réduire la quantité de matières résiduelles produites?
  • Qui récupère actuellement les matières résiduelles produites et quels sont les contrats en vigueur?

 

Mettre en place un système de gestion demande de passer à travers différentes étapes, dont les principales sont de :

  1. S’engager
  2. Coordonner ses actions
  3. Identifier et quantifier les matières résiduelles produites
  4. Trouver le bon récupérateur
  5. Choisir ses équipements
  6. Informer et sensibiliser les employés et les clients
  7. Fixer des objectifs à atteindre
  8. Faire reconnaître l’engagement pris par l’entreprise

Services disponibles

Plusieurs municipalités acceptent d’intégrer les petits et moyens ICI à la collecte municipale. Informez-vous auprès de votre municipalité pour savoir si ce service est disponible pour votre entreprise et sous quelles conditions.

Pour connaître les autres services disponibles, consultez le Guide de gestion des matières résiduelles pour les ICI.

Ressources pour vous aider dans la gestion des matières résiduelles

Voici une liste non exhaustive de différentes ressources ou outils disponibles pour améliorer la gestion des matières résiduelles dans votre milieu.

Appel à recycler

http://www.appelarecycler.ca

 

Ce programme national a pour but de recycler les vieux téléphones cellulaires, les téléavertisseurs et les piles rechargeables usées. Aucun frais n’est exigé pour le recyclage. Les entreprises, les communautés, les municipalités et les organismes publics peuvent participer au programme en devenant un point de dépôt. Vous pouvez choisir de collecter uniquement des piles et des téléphones de la part de votre personnel ou également du public.

Association pour le recyclage des produits électroniques (ARPE)

http://www.recyclermeselectroniques.ca

 

Tous les résidants et les entreprises peuvent recycler gratuitement leurs produits électroniques non désirés en les apportant dans l’un des points de dépôt approuvés par l’ARPE-Québec. L’organisme travaille actuellement à la mise en place de son programme à l’intention des entreprises (ICI). Pour plus de renseignements ou connaître les points de dépôt, veuillez consulter le site Internet de l’ARPE.

Carrefour 3rv

http://www.voirvert.ca/outils/carrefour3rv

 

La rencontre entre l’offre et la demande pour des matériaux et des produits de bâtiment récupérés. Mis en ligne en partenariat avec le 3RMCDQ et Recyc-Québec, cet outil vise à favoriser la récupération et le réemploi des matériaux et des produits, leur recyclage et leur valorisation.

Centre d'excellence estrien en valorisation des matières résiduelles

http://cevmr-cewr.com/

 

Le centre d’excellence estrien en valorisation des matières résiduelles est un projet structurant qui vise le développement d’une économie verte en Estrie de même que le regroupement des ressources et de l’expertise dans le but de déployer des innovations technologiques et sociales s’appuyant sur la valorisation de matières résiduelles. Le centre intègre quatre pôles structurants : le pôle industriel, le pôle recherche et développement, le pôle formation et le pôle socio-environnemental. Différents services sont offerts par le Centre d’excellence.

Conseil régional de l’environnement de l’Estrie

http://www.environnementestrie.ca

 

Le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie offre différents services dont des formations sur la gestion des matières résiduelles en entreprise, des conseils et informations pour l’inscription au programme « ICI ON RECYCLE! » et des activités de réseautage entre les acteurs de la gestion des matières résiduelles et les entreprises.

CONSIGNaction

http://www.consignaction.ca

 

CONSIGNaction est un programme clé en main permettant de récupérer les contenants consignés de plastique et d’aluminium dans les lieux publics. Différents programmes sont offerts pour les milieux de travail, les écoles secondaires et les lieux de loisirs et de plein air (terrain de golf, camping, salon de quilles, etc.).

Éco-Peinture (Société québécoise de gestion écologique de la peinture)

http://www.eco-peinture.com

 

Éco-Peinture a la responsabilité d’assurer la récupération des résidus de peinture et de leurs contenants par le moyen d’un réseau de collecte. Pour ce faire, Éco-Peinture met à la disponibilité des municipalités ou de détaillants partenaires des bacs de récupération pour les restants de peinture. Ce service comprend la livraison des bacs à l’endroit déterminé et le retour des bacs pleins à l’usine de traitement. Les bacs demeurent la propriété d’Éco-Peinture et sont en consignation pour toute la durée de l’entente avec le client.

Portail Second cycle

http://www.secondcycle.net

 

Second cycle offre aux industries, commerces et institutions un portail Internet pour afficher des matières résiduelles, des sous-produits, des équipements usagés ou des surplus d’inventaires dont ils veulent se départir ou s’approprier.

Programme québécois de gestion intégré des pneus hors d’usage

http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca

 

Ce programme permet de maintenir des emplois au sein de l’industrie québécoise du recyclage des pneus et de lui assurer un approvisionnement suffisant et constant en pneus hors d’usage. Les établissements de vente de pneus neufs (station-service, garage, centre de pneus, concessionnaire automobile, magasin spécialisé), les ferrailleurs ou les corporations peuvent s’inscrire au service gratuit de récupération des pneus hors d’usage. Le formulaire d’inscription est disponible sur le site Internet de Recyc-Québec.

RecycFluo

http://www.recycfluo.ca

 

Le programme RecycFluo permet de recycler les lampes et ampoules contenant du mercure. Les générateurs de gros volumes tels que les entrepreneurs, les électriciens, les écoles, les hôpitaux, les gestionnaires d’immeubles, etc. peuvent recycler leurs lampes contenant du mercure sans frais. Les lampes peuvent être recyclées par un service de collecte pour les lampes entières ou les lampes prébroyées et par un service de dépôt pour les lampes entières.

Société de gestion des huiles usagées (SOGHU)

http://www.soghu.com

 

La SOGHU est un organisme à but non lucratif habilité à gérer un programme intégré de récupération et de valorisation des huiles usagées, des contenants d’huile ou de fluide et des filtres usagés. Pour devenir un point de récupération pour la récupération des huiles, liquides de refroidissement, antigels, leurs filtres et contenants et autres produits assimilables, contactez la SOGHU pour obtenir plus d’information sur le programme et les bénéfices financiers qui s’y rattachent.

Programmes de reconnaissance et d’attestation

Voici une liste non exhaustive de différents programmes de reconnaissance et d’attestation.

ICI ON RECYCLE!

http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca

 

Recyc-Québec fait la promotion d’une gestion responsable des matières résiduelles par l’entremise du Programme ICI ON RECYCLE! Ce programme vise à reconnaître les industries, commerces, institutions (ICI) qui atteignent les objectifs de mise en valeur spécifiés dans les critères d’évaluation du programme. Les établissements ICI de toutes tailles et de tous les secteurs d’activités peuvent s’inscrire. Dans le but de favoriser une participation accrue au programme, trois niveaux de participation sont proposés.

 

Niveau 1 : Engagement

Le niveau « Engagement » désire amener les établissements à prendre le virage vert. À ce niveau, les établissements s’engagent formellement à mettre en place des mesures de gestion des matières résiduelles, selon le principe des 3RV (Réduction, Réemploi, Recyclage et Valorisation), et à communiquer cet engagement au personnel et à la clientèle de leur établissement.

 

Niveau 2 : Mise en œuvre

Le niveau « Mise en œuvre » désire reconnaître les efforts des établissements ayant préalablement mis en place des mesures de réduction et de réemploi, de recyclage et de valorisation. De plus, les établissements doivent avoir effectué des activités d’information et de sensibilisation sur la gestion des matières résiduelles au sein de leur établissement.

 

Niveau 3 : Performance

Le niveau « Performance » vise à reconnaître les établissements ayant atteint de hautes performances de mise en valeur des matières résiduelles.

BNQ 21000

http://www.bnq21000.qc.ca

 

La norme BNQ 21000 vise à encourager et à faciliter l’application des principes de la Loi sur le développement durable dans tous les types d’organisations. Elle s’accompagne d’un document de référence, la Méthode BNQ 21000, qui oriente l’organisation sur ce qu’est une démarche de développement. L’objectif est d’accélérer et de faciliter l’adoption d’une démarche de développement durable cohérente et efficace au sein d’une organisation. La Méthode BNQ 21000 est offerte gratuitement aux organisations.

Boma Best Québec (Building Environmental Standards)

http://www.bomabest.com

 

Programme d’évaluation et de certification pour les immeubles commerciaux. Le programme est offert à tous les propriétaires et administrateurs d’immeubles commerciaux. Il est conçu pour évaluer la performance et la gestion environnementales des immeubles existants. Le programme comprend un cadre de travail permettant d’évaluer six aspects de la performance et de la gestion environnementale, dont la réduction des déchets. Le programme offre des modules d’évaluation adaptés pour les types d’immeubles (immeubles à bureaux, commerces de détail ouverts, industries légères, centres commerciaux, immeubles multirésidentiels).

CLÉ VERTE (pour les ateliers de services automobiles)

http://www.cleverte.org

 

La certification environnementale CLÉ VERTE offre aux ateliers automobiles (autos, camions légers et lourds) un programme de reconnaissance et de valorisation des mesures environnementales. Il vérifie de façon objective la qualité des mesures environnementales appliquées par un atelier automobile. Le vérificateur indépendant de CLÉ VERTE s’assure que l’atelier répond aux exigences du programme, selon six grands critères, dont les matières résiduelles.

Clé verte (Association des hôtels du Canada)

http://www.greenkeyglobal.com/french

 

Ce programme est un système d’autoévaluation conçu pour reconnaître les hôtels, les motels et les centres de villégiature qui sont engagés à améliorer leur rendement environnemental. Une vérification environnementale touchant plusieurs aspects reliés aux opérations de l’entreprise, dont la gestion des déchets solides et déchets dangereux, est réalisée. Des méthodes pour réduire les coûts d’exploitation et les impacts sur l’environnement sont proposées. La façon dont l’établissement choisit de faire usage des renseignements et des recommandations présentées dans le rapport de vérification est laissée à sa discrétion. Une inspection sur place peut être menée pour confirmer l’évaluation et la réalisation du programme.

ISO 14001 (norme environnementale)

http://www.bnq.qc.ca

 

Vous implantez un système de gestion environnementale dans votre entreprise et vous souhaitez en obtenir la certification? En vous appuyant sur la norme ISO 14001, vous pourrez profiter d’un cadre de référence reconnu internationalement, qui facilitera grandement votre démarche. En optant pour la certification de votre système de gestion environnementale par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), vous pourrez en tirer de nombreux bénéfices, que ce soit pour :

  • Augmenter votre retour sur investissement en maximisant l’utilisation de vos ressources tout en améliorant la performance environnementale de votre entreprise;
  • Rassurer vos investisseurs et accéder ainsi à de nouvelles sources de financement;
  • Renforcer votre positionnement sur le marché et accéder à de nouveaux marchés;
  • Mettre en place une structure, des ressources et des moyens permettant la performance environnementale.
LEED (Leadership in energy and environmental design)

http://www.cagbc.org

 

Le programme LEED est un programme de certification de tiers ainsi qu’une norme de comparaison acceptée à l’échelle internationale pour la conception, la construction et l’exploitation de bâtiments écologiques à haut rendement. LEED offre aux propriétaires et exploitants de bâtiments les outils dont ils ont besoin pour avoir une influence immédiate et mesurable sur le rendement de leurs bâtiments. Avec quatre niveaux de certification possibles, LEED est suffisamment souple pour s’adapter à une vaste gamme de stratégies adaptées aux contraintes et aux objectifs des projets de bâtiments écologiques.